15/02/2017

Les clercs louent le rôle du sanctuaire sacré d'Al-Abbas (p) dans la conservation et la renaissance du patrimoine.

18:13
1352 vues
Lors de la réunions entre la délégation et son émi
Un certain nombre de clercs ont loué le rôle joué par le sanctuaire sacré d'Al-Abbas (p) dans la conservation et le renouveau du patrimoine islamique, en travaillant à le souligner convenablement. Cet hommage est venu lors des visites de la délégation du département des affaires islamiques et du savoir humain au sanctuaire sacré d'Al-Abbas, dirigé par le cheikh Ammar Al-Hilali et les directeurs du centre du patrimoine à Karbala, Basra et Hilla, l’adjoint du Département et un groupe de membres du clergé de la République d'Iran, afin d'ouvrir la perspective d'une coopération mutuelle et d'introduire les publications du sanctuaire dans ce domaine.
Ces réunions ont commencé avec la rencontre de Sayeed Jawad al-Shahristani, agent absolu de l'autorité religieuse suprême Sayeed Ali al-Sistani, qui a affirmé lors de la réunion que la Fondation Al Al-Bayt pour le patrimoine de l'Office de l'autorité religieuse suprême, Qui sont trente fondations au service du saint sanctuaire d'Al-Abbas (p), et dont les portes sont ouvertes pour une action commune.
La délégation a également rencontré l'Eminence Sayed Ahmed al-Madadi, qui a déclaré : "Le mouvement d'illumination culturelle et intellectuelle en Irak au cours de la dernière période est très prospère et c'est une opportunité valorisée qui doit être saisie pour mettre en valeur le patrimoine islamique, appelant à l'expansion du travail à l'échelle mondiale. "
Quant à Son Eminence Sayeed Shabeeri Zinjani lors de sa rencontre avec la délégation, a loué les réalisations du sanctuaire sacré d'Al-Abbas dans le domaine de la conservation du patrimoine et a loué les efforts des travailleurs dans ce domaine et a souhaité de poursuivre les progrès. "
Sayeed Ahmed Ashkouri a confirmé que cette génération devrait conserver son riche héritage islamique et a parlé du thème de la relance du patrimoine dans les pays islamiques, jusqu'à atteindre les objectifs souhaités, et c'est pourquoi le sanctuaire saint d'Al-Abbas a établi les centres du patrimoine de conservation.
Au cours de ces visites, la délégation a donné une illustration détaillée du travail du département des connaissances et des efforts pour relancer les manuscrits en Irak, en même temps, son Eminence a reçu une série de publications du département incluant le Saint Coran qui était fait et imprimé par le sanctuaire saint d'Al-Abbas (p).
Il est à noter que cette visite vise à ouvrir la voie à la coopération et à rejoindre l'action et à voir ce qui est produit par les institutions visitées et la création de mécanismes de travail communs au profit des deux parties et d'autre part le travail du Département et le soutien des activités intellectuelles et culturelles dans divers domaines.
Les commentaires des lecteurs
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Nom:
Pays:
Adresse éléctronique:
Message: