Les points les plus importants traités par l'autorité religieuse suprême dans le sermon du vendredi.

L’autorité religieuse suprême lors du deuxième sermon de la prière du vendredi béni tenu dans la nef Husseinite le 27 Rabi Thani 1440 AH correspondant au 4 Janvier 2019 et prononcé par son éminence Cheikh Abdel Mahdi Al Karbalaï (LV), a parlé de plusieurs points éthique, éducatif et social de la vie actuelle, et les plus importants sont :


  • - Certains phénomènes sociaux menacent le système moral de la société et la coexistence sociale.

  • - Nous entendons par personnalité juridique la position et le statut social de la personne ou de la composante sociale découlant de ses composantes religieuse, sociale, culturelle, morale, économique et politique, ou parce qu'il s'agit d'un être humain sans tenir compte de l'existence de ces éléments.

  • - Toute personne a les éléments de construction religieuse, intellectuelle, culturelle, morale ou sociale, et à partir de ces éléments, une personne a une position et un statut social.

  • - L’homme est une créature honorée par Dieu Tout-Puissant et son honneur et sa préférence du reste des créatures.

  • - L’homme en général a un besoin inné et a besoin de ce statut de nécessité sociale.

  • - L'exclusion sociale est contraire à la nature humaine.

  • - L’exclusion va à l'encontre de la nécessité de préserver la dignité humaine et l'humanité.

  • - Chacun de nous a besoin de coopérer avec les autres et d’âtre soutenu afin de répondre aux besoins de la vie matérielle et morale.

  • - Si vous êtes acceptable et respecté, ma personnalité sociale sera préserver et me fournira alors les exigences de besoin matériel et moral, mais si la dignité de cette personne a été perdue et est tombée socialement va aliéner et aliéner les gens de lui.

  • - En raison de l’exclusion, une personne souffrira d'un trouble psychologique.

  • - À la suite de l’exclusion (ou le rabaissement), l’homme souffrira du fait que la société ne coopère pas avec lui pour satisfaire ses besoins matériels et moraux.

  • - L’exclusion parfois indique un défaut religieux, moral et culturel.

  • - L’exclusion est parfois pratiquée au niveau de quelques individus car la société nie et durcit dans le déni de ce phénomène, si peu de gens le pratiquent.

  • - L’exclusion (ou le rabaissement) est contraire à la religion, à la moralité, aux coutumes humaines et à l'instinct humain.

  • - L’exclusion devient plus grave si elle devient un phénomène de communauté.

  • - - Les effets de l’exclusion seront dévastateurs pour la société s'ils se situent au niveau de nombreux individus ou de composants religieux, nationaux ou sociaux.

  • - L'exclusion sociale exprimée dans le roman est la violation du caractère sacré du croyant, la violation de la dignité ou la destruction de l'innocence de la personne.

  • - L'exclusion sociale est considérée comme préjudiciable à la personne.

  • - Les Hadiths disent que la sainteté du croyant est la plus grande sainteté de Dieu par rapport à la sainteté de la Kaaba.

  • - Il faut faire attention quand on parle ou écrit.

  • - Le sujet de l’exclusion est long et mérite notre attention car il s’agit d’un phénomène social grave qui menace notre système d’éthique et notre coexistence sociale pacifique.

Les commentaires des lecteurs
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Nom:
Pays:
Adresse éléctronique:
Message: